COMMENT dessiner une CARTE d’un MONDE IMAGINAIRE ?

Salut le clan McNeele !
Aujourd’hui comment créer une carte d’un monde imaginaire pour le peter pan qui sommeille en nous
Alors que ce soit un neverland, un univers sword and sorcery ou un monde magique parallèle au notre, votre lecteur a besoin d’une carte.
C’est parti !
….
A présent je vais passer à la description de mon univers.Alors c’est l’univers d’Hizaion, mémoires d’Hizaion, un monde imaginaire d'”heroic fantasy que je développe depuis l’âge de 17 ans. je vous conseille de dessiner votre carte avec un stylo plume, parce que les traits seront beaucoup plus précis avec l’encre, on voit vraiment la différence en fait.Bien plus qu’un feutre, ou un crayon à papier, qu’ensuite vous allez repasser, je trouve qu’il y a un aspect particulier avec la plume. Donc n’hésitez pas à indiquer dans un coin de votre carte donc le nord sud, l’est et l’ouest. C’est quand même assez important pour votre lecteur, même si l’ordre des lettres va lui donner des indications. On va le voir dans les cartes du Seigneur des anneaux ils font ça notamment, je trouve ça très joli, des lettres incurvées pour donner un aspect dynamique, esthétique, et pour parfois entourer le nom des villes, Minas Tirith par exemple, c’est vraiment écrit autour de la ville.
Ensuite je vous conseille de dessiner en premier les montages de ce monde d’héroic fantasy, parce que ça prends un peu de place de dessiner ces montagnes : voyez tous ces petits triangles, ça prends de la place; ça vous permet de repérer ensuite où vous allez tracer les rivières, les fleuves et les affluents.
Donc au centre des terres d’hizaion, ce monde d’héroic fantasy, c’est la rivière que je fais remonter jusqu’en haut, jusqu’à la forêt sacrée d’Etheldrede. La forêt sacrée pleine de magie qui est largement décrite dan mon roman numéro 1, les Sentinelles de l’invisible. Donc c’est une forêt avec des montagnes, mais des montagnes pas forcément rocheuses, mais verdurées. C’est pour ça donc que je fais des petits points, pour notifier, faire apparaitre donc la végétation. La rivière a deux affluents, et va pénétrer dans le coeur de la forêt et irriguer toute cette forêt pleine de magie et de créatures légendaires. Il y a également un lac dans lequel l’héroïne Andraste vivra une expérience assez particulière.
Et après tout ça, ce que je vous conseille c’est de passer aux villes, de marquer es villes principales pour que vous puissiez vous repérer ne serait-ce que par rapport aux pérégrinations de vos personnages.
Dessiner une carte d’un pays imaginaire, c’est super important pour le lecteur pour qu’il puisse se repérer; et c’est une remarque qu’on m’a souvent faite “Ho c’est dommage, dans ton livre, dans ton manuscrit imprimé, qu’il n’y ait pas la carte de l’univers.” En fait à chaque fois je disais “si si elle existe, mais pour l’auto édition dans amazon kindle etc les images sont compliquées à gérer pour leur logiciel”
Donc la carte vous la trouvez sur la page Facebook, et aujourd’hui j’ai décidé d’en faire une vidéo.
C’est super important de créer une carte de son univers imaginaire, ne serait-ce que pour soi même, ça permet de créer encore plus de personnages, encore plus de cités, encore plus de civilisations , et c’est un exercice vraiment intéressant en tant qu’écrivain d’heroic fantasy ou de sword and sorcery.
S jamais vous avez aussi envie de découvrir les montagnes du dieu Ethil, Rosendal, la forêt d’Etheldrede, là où si situe notamment l’action du premier roman Mémoires d’hizaion, sentinelles de l’invisible, à côté de la cité de Samathya, et bien je vous invite à vous abonner, où je vais continuer à ajouter, à uploader du contenu d’heroic fantasy, avec notamment des portraits d’auteurs et romanciers d’heroic fantasy et sword and sorcery etc, des choses qui pourraient vous intéresser, n’hésitez pas également à rejoindre ma page Facebook Hizaion. Je vous dis merci à et bientôt le clan McNeele.

Mes romans sur Amazon : http://amzn.to/2iiy2iW

Mots clés recherchés :

  • neverland
  • monde imaginaire
  • carte

Leave a Reply